Cameroun - Couverture santé universelle: Le Ministre de la Santé publique Manaouda Malachie explique aux parlementaires, les préalables déjà mis sur pied par le gouvernement, avant la mise en œuvre de la Couverture Santé Universelle (CSU) dès 2023

Par Jean Daniel OBAMA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 22-Nov-2022 - 13h56   1826                      
0
Malachie Manaouda CRTV
De la bouche de ce membre du gouvernement, l’on a appris que les préalables ont également été mis sur des centres d’enrôlement qui sont en cours de déploiement dans les chefs-lieux de département.

Dr Manaouda Malachie, ministre camerounais de la Santé publique (Minsante), a été amené à s’exprimer devant les députés de la nation, sur l’évolution du projet de la mise en place d’une Couverture santé universelle (CSU) au Cameroun. Parmi les préalables déjà satisfaits, l’offre de santé s’est renforcée avec l’inauguration ces derniers mois, de centres hospitaliers régionaux et hôpitaux de référence.

En ce qui concerne la demande, le ministre de la Santé (Minsante) a indiqué que des centres d’enrôlement sont en cours de déploiement dans les chefs-lieux de département. Concernant les finances et de la gouvernance, des études approfondies ont déjà permis de proposer au gouvernement une soutenabilité budgétaire assortie de niches fiscales identifiées.

Le quotidien gouvernemental Cameroon Tribune de ce mardi 22 novembre précise que par ailleurs, un avant-projet de loi et sept textes réglementaires d’application ont déjà été transmis à la « hiérarchie » pour sanction. Le Minsante a ensuite indiqué que la mise en œuvre de la plateforme informatique a déjà atteint 74%. De la même source, l’on apprend que les travaux de construction des bâtiments devant abriter les Datacenters dans les villes de Douala et Yaoundé sont quant à eux réalisés à hauteur de 80%.  

Pour mémoire, le Cameroun fait face à de nombreux défis sur le plan sanitaire. Les ménages supportent près de 75% leur prise en charge, du fait de l’absence de couverture de santé universelle. Les autorités s’activent à trouver des réponses à ces manquements qui en plus d’un plateau technique insuffisant,  pousse les populations qui n’ont pas des moyens financiers conséquents à se tourner soit vers la médecine traditionnelle qui n’est pas du tout développée et encadrée.

Jean Daniel Obama

 

Auteur:
Jean Daniel OBAMA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique