Cameroun – Crise anglophone : Les Evêques accusent les autorités et les sécessionnistes d’entretenir la guerre pour leurs intérêts.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 16-Jan-2022 - 18h22   4973                      
7
Des évêques du Cameroun archives
A l’occasion de sa 45eme assemblée plénière tenue à Ngaoundéré dans la Région de l’Adamaoua du 08 au 15 janvier 2022, la Conférence épiscopale nationale du Cameroun a dénoncé avec force l’enlisement de la crise dans les Régions du Nord-Ouest, Sud-Ouest et Extrême-Nord.

Pour ce qui concerne particulièrement la lutte armée dans les Régions anglophones, les princes de l'Église catholique au Cameroun estiment que les affrontements entre l’armée régulière et les séparatistes durent depuis cinq ans parce qu’ils sont entretenus par les parties prenantes pour des intérêts inavoués.

«La crise perdure parce qu’il y a certaines personnes qui entretiennent cela, justement parce que ça les arrange. Il y a certains qui ne feront rien pour que cette crise s’arrête parce que pour eux cette crise comporte un certain avantage financièrement, matériellement. Les informations, qui nous reviennent, disent clairement que ces conflits sont entretenus. D’abord par les acteurs eux-mêmes sur le terrain. C’est devenu du business pour les ambazoniens qui commettent des exactions, qui dépouillent la population. C’est devenu pour eux un moyen pour s’enrichir. La crise est aussi entretenue par certaines autorités qui ne souhaiteraient pas que cette guerre s’arrête parce que c’est à leur avantage » a déclaré dans une interview sur l’antenne de Rfi ce dimanche 16 janvier 2022 Mgr Emmanuel Abbo, Evêque de Ngaoundéré, président du 45eme séminaire annuel des Evêques du Cameroun.

Plusieurs autres sujets étaient à l’ordre du jour. Les résolutions prises sont indiquées dans le communiqué final ci-dessous

 

 

 

--

 

 

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique