Cameroun - Crise anglophone : Un massacre de 25 personnes ensanglante le 41eme anniversaire de l’accession de Paul Biya au pouvoir.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 06-Nov-2023 - 13h59   21274                      
82
Massacre de Egbekaw A. A
Alors que les militants et sympathisants du Rassemblement démocratique du peuple camerounais, le parti au pouvoir, s’apprêtaient à célébrer le 41eme anniversaire de Paul Biya à la tête du Cameroun, des séparatistes présumés ont effectué une attaque meurtrière dans un village à Mamfe, une commune du département de la Manyu, Région de l’Ouest.

Ce lundi 6 novembre 2023, des députés, sénateurs, maires et autres élites de Manyu étaient rassemblés à Mamfe, la ville chef-lieu pour célébrer la 41 e année au pouvoir du chef de l'Etat Paul Biya, lorsqu'un groupe armé est allé incendier presque toutes les habitations à Egbekaw, un village de la commune de Mamfe.

Des personnes endormies ont été surprises dans leur sommeil. « C'est vers 3h30 que nous avons suivi des coups de feu. Il s'agit d'une attaque des séparatistes » affirme Viang Mekala, le préfet de la Manyu.

Des témoins identifiés des scènes d'horreur. Au milieu des familles meurtries, les forces de défense et de sécurité ont transporté les dépouilles et les blessés dans différentes formations sanitaires.

Le bilan officiel fait état de 25 personnes mortes calcinées, 7 blessés graves et une dizaine de maisons incendiées.

Depuis le déclenchement de la crise anglophone vers fin 2016, le massacre d'Egbekwa, est la deuxième tuerie de masse la plus meurtrière, après l'attaque du village Ngarbuh dans la Région du Nord-Ouest qui avait fait dans l'après-midi du 14 février 2020, 23 morts tous des civils. Une offensive meurtrière attribuée aux forces de défense et de sécurité alors impliquées dans une opération de représailles contre les séparatistes.

Massacre d'Egbekaw(c) A. A
Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique