Cameroun – Energie électrique : ENEO annonce des délestages durant trois jours dans six régions du pays

Par Yannick A. KENNE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 08-Apr-2022 - 17h48   10950                      
5
Une ligne de haute tension archives
Dans un communiqué rendu public ce vendredi 8 avril 2022, l’entreprise Energy of Cameroon rapporte que les régions du Centre, du Littoral, de l’Ouest, du Sud, du Sud-Ouest et du Nord-Ouest, pourraient connaitre des perturbations en approvisionnement d’électricité du samedi 9 avril au lundi 11 avril 2022.

C’est un week-end dans noir que s’apprêtent à vivre les populations d’au moins six régions du pays, notamment au Centre, au Littoral, à l’Ouest, au Sud, au Sud-Ouest et au Nord-Ouest. Ces différentes régions seront privées d’énergie électrique, entre le samedi 9 avril et le lundi 11 avril 2022, a annoncé l’entreprise Energy of Cameroon (ENEO), dans un communiqué rendu public ce vendredi 8 avril 2022.

« Des perturbations sont à prévoir du samedi 09/04/2022 à 05H00 au lundi 11/04/2022 à 18H00, dans l’ensemble des régions du Centre, du Sud, du Littoral, du Sud-Ouest, du Nord-Ouest et du Littoral », renseigne ledit communiqué.

L’énergéticien camerounais justifie ces perturbations par des travaux de maintenance à réaliser à la Centrale hydroélectrique de Songloulou, qui approvisionne le Réseau Interconnecté Sud (RIS) qui couvre l’ensemble de ces régions.

Il s’agit en effet des travaux qui auraient dû avoir lieu depuis le mois de janvier dernier, mais qui avaient été atermoyés en raison de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football 2022. ENEO indique que ces travaux « vont accentuer les contraintes actuelles du système électrique qui limitent l’offre énergétique dans l’ensemble du Réseau Interconnecté Sud (RIS) ». Et de renchérir : « ENEO regrette les désagréments occasionnés par ce cas de force majeure, et vous exhorte à mettre en standby toutes les sources alternatives de fourniture d’énergie électrique à votre disposition ». Il va sans dire que des plusieurs localités dans les six régions pourraient subir le contrecoup de ces travaux et rester plongés dans le noir durant cette période.

 

 

 

 

Auteur:
Yannick A. KENNE
 @yanickken39
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique