Cameroun – Infrastructures: 3 ponts réhabilités à hauteur de 250 millions de Francs CFA à Ayos (Centre)

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 08-Sep-2022 - 17h50   1588                      
0
Ville d'Ayos Archives
Les ouvrages viennent d'être inaugurés.C’est la première phase d’une série de projets routiers menés par le ministère des travaux publics pour désenclaver le groupement Omveng.

La production du grand bassin agricole que représente le groupement Omveng (arrondissement d’Ayos, région du Centre) va être mieux écoulée. Cette contrée vient de voir trois des ponts qui la relient aux autres localités réhabilités. Dans le reportage diffusé sur l’antenne du Poste National de la CRTV cette mi-journée, l’on apprend  que ce sont des ouvrages semi-définitifs situés sur le tronçon Ambam-Mfoumou Nkoloboudou II dans la  commune   d’Ayos, département du Nyong-Et-Mfoumou. Ils viennent d’être inaugurés. Leurs travaux  auront coûté au ministère des travaux publics 250 (deux cent cinquante) millions de Francs CFA.

 « Ces premières réalisations inaugurent une série de projets routiers destinés à désenclaver le groupement Onveng », renseigne la CRTV. Qui ajoute que ce projet fait partue d’une enveloppe globale  d’environ 900 Millions de FCFA. La suite prévoit l’aménagement de trois autres ponts et d’autres travaux d’entretien routier. Paul Ndongo Biko’o, le chef du groupement Omveng remercie le président de la République Paul Biya. Il contemple avec émerveillement les trois ponts  qui étaient il n’y  a pas longtemps dans un état de délabrement. 

 Ayos est une commune et un arrondissement du Cameroun, dans la région du Centre et le département du Nyong-et-Mfoumou. La vocation médicale de la localité est marquée par l'installation dès les années 1920 du centre médical dirigé par le médecin français Eugène Jamot, historiquement consacré comme vainqueur de la Maladie du sommeil, il constitue un lieu de mémoire de la médecine tropicale.

La ville est située à proximité de la rive droite du fleuve Nyong, au confluent du Nyong et du Long-Mafog. Elle est traversée par la route nationale N10 à 139 km à l'est de la capitale Yaoundé, et à 42 km au nord-est de la préfecture Akonolinga. Lors du recensement de 2005, la commune comptait 22 899 habitants1, dont 8 653 pour la ville d'Ayos.

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique