Cameroun – Journée mondiale de la Paix : L’évangile de la paix prêchée dans les écoles où la violence juvénile prend de l’ampleur

Par Mathieu TCHITCHOUA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 21-Sep-2022 - 10h18   679                      
0
Des élèves du Lycée Bilingue d'Emana CIN
L’ONG Women International League for Peace and Freedom, avec l’appui de l’agence ONU Femmes, a organisé une série d’activités visant à faire entendre la voix des femmes et des filles dans le pays, à l’occasion de cette journée qui se célèbre ce mercredi 21 septembre 2022.

La communauté internationale célèbre ce mercredi 21 septembre 2022 la 41e édition Journée Internationale de la Paix, sous le thème : « Agir pour l’égalité : mettre fin au racisme, bâtir la paix ». A l’occasion, la branche camerounaise de l’ONG Women International League for Peace and Freedom (WILPF) a organisé depuis le 16 septembre dernier, avec l’appui de l’agence ONU Femmes, une série d’activités baptisée « Semaine d’appel à la paix par les femmes ». Elle a démarré par une journée d’éducation à la paix au Lycée Bilingue d’Emana à Yaoundé, en présence des élèves de cet établissement scolaire.

Le choix de l’école pour véhiculer les valeurs de paix n’est pas anodin dans un contexte où la violence en milieu scolaire a pris des proportions difficilement contrôlées par les chefs d’établissement. « Pour l’éducation des jeunes, il faut mettre un accent particulier sur l’éducation à la paix, aux valeurs qui prônent la paix, la tolérance. On s’est rendu compte qu’ils ne savent plus faire la différence sur comment résoudre un conflit pacifiquement ou avec violence. Et la violence prend l’escalier dans les établissements scolaires », a étayé Viviane Nguimeya, présidente de la branche camerounaise de Women International League for Peace and Freedom.

Au cours de cette journée, les élèves ont pris part à des ateliers animés par les responsables de cette organisation non-gouvernementale, avec le concours des administrations publiques impliquées dans l’éducation de la jeunesse. Et après un Brainstorming, les écoliers ont été initiés sur les différents visages de la violence, et sur les valeurs qui incarnent la paix et le vivre-ensemble, désormais éprouvés dans un Cameroun où prévalent des crises multiformes, notamment dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. « Notre Lycée est bilingue, et nous avons les élèves de deux expressions : anglaise et française. Nous vivons ensemble et prônons la paix au sein de notre établissement », a rassuré Sone Mabel Ntoko, proviseur du Lycée Bilingue d’Emana.

En apothéose de cette « Semaine d’appel à la paix par les femmes », WILPF Cameroon a organisé ce mercredi 21 septembre une journée de plaidoyer pour la paix à Yaoundé, dont le but est de faire entendre la voix des femmes et filles au Cameroun, en Afrique et dans le monde. Ces voix sont soutenues par des communautés religieuses, traditionnelles, des jeunes en faveur de la paix et de la prévention des violences et des conflits dans le monde.

Auteur:
Mathieu TCHITCHOUA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique