Cameroun : La ville de Sangmélima a retrouvé son calme après des affrontements intercommunautaires qui ont fait un mort et des dégâts matériels.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 25-May-2023 - 03h49   22536                      
282
scène d'affrontement A.A
Selon le gouverneur de la Région du Sud, Felix Nguele Nguele, une affaire commerciale qui a mal tourné est à l’origine des échauffourées.

 

Le calme est revenu dans le chef-lieu du département du Dja et Lobo, dans la Région du Sud en fin de journée de ce mercredi 24 mai 2023. La ville de Sangmélima a été secouée en début de matinée par des affrontements intercommunautaires entre les autochtones et les allogènes, notamment de la communauté Bamoun originaire de la région de l’Ouest.

A l’origine des échauffourées, le décès « mystérieux » d’un jeune autochtone.

«Il s’agit d’une affaire commerciale entre deux citoyens qui a mal tourné. L’un des partenaires d’affaires a reçu des menaces et, par la suite il est décédé » a expliqué le gouverneur de la Région du Sud, Felix Nguele Nguele, a l’issue d’une réunion de crise avec les leaders communautaires, les forces vives de la Région et les autorités.

Le climat de tension qui s’est généralisé, a contraint les autorités à déployer des forces de défense et de sécurité partout dans la ville.

« Nous sommes ici pour rétablir la cohésion sociale entre communautés. Cette ville est le creuset de l’unité nationale » a- t- il ajouté face à la presse. L’autorité a également fait savoir que le bilan des affrontements est d’un mort, de plusieurs blessés et des dégâts matériels.

En l’espace de trois ans, c’est la troisième émeute intercommunautaire enregistrée dans le Dja et Lobo, le département d’origine du Chef de l’Etat, Paul Biya.

 

 

Emeutes intercommunautaires à Sangmélima (c) images amateur
Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique