Cameroun: Le Feicom et la commune de Mandjou (Est) évaluent la construction de l’hôtel de ville

Par Bernard BANGDA | Cameroon-Info.Net
BERTOUA - 11-Aug-2022 - 13h42   1205                      
0
Reunion Feicom-Commune de Mandjou FEICOM
Les deux parties se sont rencontrées le mardi 9 août 2022 au siège du Fonds spécial d’équipement et d’intervention intercommunale (Feicom) à Yaoundé.

Le mardi 9 août 2022 à Yaoundé, la capitale du Cameroun, le maire de la commune de Mandjou, dans le département du Lom-et-Djerem, région de l’Est, a participé une réunion de concertation au siège du Feicom. Innocent Djoni Kassala échangeait avec les responsables de la banque des communes sur l’évolution des travaux de construction de l’hôtel de ville de la municipalité dont il a la charge de présider aux destinées depuis février 2020. A ses côtés, les Ets Socober qui assurent la  maîtrise d'œuvre et les Ets Noubo Germain, adjudicataire de ces travaux.

Si le contenu de ces échanges n’ont pas été rendus publics, des indiscrétions ayant fuité de l’immeuble du Feicom font état de « goulots d'étranglements » que nos sources n’énumèrent pas. Et comme en pareilles circonstances, les réflexions ont porté sur les voies et moyens pour livrer le chantier dans les délais ».

Pour rappel, c’est sur un hectare au village Bindia que l’hôtel de ville de Mandjou est construit depuis le 15 novembre 2021. Financés entièrement par le Feicom, les travaux sont estimés à près de 372 millions de FCFA. Au moment où le maire de Mandjou évaluait les travaux de Bindia, l’entreprise indiquait que, sur le terrain, la première étape des études géotechniques et la phase de terrassement étaient achevés. Quant aux travaux de construction proprement dits, ils ont été lancés le mercredi 2 mars 2022 pour que, dix mois après, sorte de terre un bâtiment R+1 de 30 pièces, notamment des bureaux,  une salle de réunion et une salle des actes.

La commune de Mandjou, jadis faisant partie de la commune de Bertoua rurale, a été créée par décret présidentiel en avril 2007 en même temps que les communes d’arrondissement de Bertoua 1er et 2ème. Elle couvre une superficie de 8 500 km2 et est composée de 25 villages pour la plupart Gbaya. La commune accueille en son sein 6 000 réfugiés centrafricains selon les chiffres du Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR).

Bernard Bangda

Auteur:
Bernard BANGDA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique