Cameroun – Ordre national des médecins : La présidence de la République désavoue Manaouda Malachie et ordonne le report de l’Assemblée générale élective.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 18-Jan-2023 - 00h14   5954                      
1
Paul Biya et Malachie Facebook
Selon Ferdinand Ngoh Ngoh, le ministre d’Etat, secrétaire général de la présidence de la République, le Chef de l’Etat a instruit le report des élections, le temps de réunir toutes les conditions pour un scrutin transparent.

 

Après l’échec de l'Assemblée générale élective de l'Ordre national des médecins du Cameroun (ONMC) le jeudi 29 décembre 2022 au palais des Congrès de Yaoundé, le ministre de la santé publique, Manaouda Malachie  avait reprogrammé l’élection du nouveau bureau de l’organisation des médecins le mercredi 18 janvier  2023 à 8h toujours au palais des congrès de Yaoundé. Cette réunion de haut niveau est à nouveau reportée.

Les pourparlers organisés par le membre du gouvernement avec les différents candidats n’ont pas permis de tomber d’accord sur les préalables. Malgré les protestations, le ministre de la santé publique, qui est soupçonné par certains candidats de torpiller les textes pour faire élire le Professeur Joël Essomba, son protégé, a voulu tenter un passage en force en maintenant le scrutin ce 18 janvier. Il a été stoppé net par la présidence de la République.

En effet, dans un courrier daté le 16 janvier 2023, le ministre d’Etat, secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh, a répercuté au ministre de la santé publique, « les Très hautes instructions » de Paul Biya, le président de la République, qui prescrit de « sursoir à l’élection du bureau de l’ordre national des médecins du Cameroun (ONMC), en attendant que toutes les conditions permettant de garantir une organisation transparente et sereine de ladite élection soient réunies ».

Rappelons que sept candidats sont en lice pour la succession du Dr Guy Sandjon. Il s'agit des Docteurs Rodolphe Fonkoua, Pierre Yves Bassong, Jean Berthelot Zambo, Olga Yvonne Bassong, Claude Bernard Kamta, Theodat Manga et du Professeur Emmanuel Noel Essomba.

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique