Cameroun - Psychose de coup d’Etat : Après avoir reçu un avertissement du CNC, le journal « The Post » est interdit par le Gouverneur de la Région du Sud-Ouest.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 12-Sep-2023 - 21h16   16670                      
18
la Une querellée du journal The Post The Post
L’hebdomadaire d’expression anglaise subit les représailles de la part des autorités parce qu’il a affirmé à la Une de son édition du 11 septembre 2023 que 66% de camerounais sont favorables à un coup d’Etat dans leur pays.

Une dizaine de jours après le coup d’Etat qui a renversé Ali Bongo Ondimba alors président de la République du Gabon, pays limitrophe du Cameroun, « The Post », un hebdomadaire d’expression anglaise, a affirmé à sa Une, édition du lundi 11 septembre 2023, que 66% de camerounais sont favorables à un coup d’Etat dans leur pays.

Une affirmation qui a suscité une réaction rapide du Conseil national de la communication (CNC). « Une telle publication dans le contexte socio-politique complexe de notre pays est contraire au devoir de responsabilité de journaliste et aux règles de déontologie qui sous-tendent sa profession » a dénoncé Joseph CHEBON KENG KALABUBU, le président du CNC dans un communiqué publié ce même lundi.  

« Le CNC dénonce cette pratique irresponsable, contraire à l’éthique et à la déontologie professionnelle en matière de communication sociale, demande sans délai à l’organe de presse The Post d’y mettre un terme » a-t-il conclu.

24 heures après, Bernard Okalia Bilaï le Gouverneur du Sud-Ouest, la Région qui abrite les bureaux du journal « The Post » a pris une décision portant fermeture des bureaux de l’hebdomadaire et interdiction de la publication de The Post pour violation flagrante de la déontologie journalistique.

Ci-dessous, la décision du gouverneur.

 

Décision du Gouverneur du Sud-Ouest contre le journal The Post (c) Gouverneur du Sud-Ouest
Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique