Cameroun - Sérail : La première dame désavoue la ministre Ketcha Courtès qui a tenté de piétiner l’autorité du premier ministre Joseph Dion Ngute.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 03-Jul-2023 - 17h49   25036                      
11
Célestine Ketcha Courtès, nouveau ministre de l'Habitat et du Développement Urbain archives
La ministre de l’Habitat et du Développement urbain est pointée du doigt au sein du sérail comme l’une des personnes qui mettent en mal la cohésion et la coordination de l’action gouvernementale.

 

Fait rarissime au sein du pouvoir exécutif exercé par le président de la République Paul Biya : le premier ministre, chef du gouvernement, a signé le 29 juin 2023, une décision rapportant les dispositions des décisions du 02 juin 2023, portant nomination de certains responsables à titre intérimaire dans les services centraux du ministère de l’Habitat et du Développement urbain.

Le patron du gouvernement explique dans sa décision qu’il annule les nominations signées par la ministre Célestine Ketcha Courtès « pour vice de forme et violation des règles de compétence en matière de nomination à des postes de responsabilité dans la fonction publique de l’Etat ».

Comment comprendre qu’un chef de gouvernement, réputé bon et tolérant, puisse humilier aussi publiquement un membre de son gouvernement ?

« La ministre Ketcha Courtès a piétiné l’autorité du premier ministre en envoyant son projet de nomination directement à la première dame à la présidence. Disons en passant que les deux femmes entretiennent de bons rapports. Mais, sur ce coup, la première dame l’a désavouée en renvoyant ledit projet de nomination à la Primature. Il se trouve que la ministre avait déjà fait lire les nominations à la Crtv-Radio. Le chef du gouvernement n’avait pas d’autre choix que de rapporter publiquement cette décision » explique une source au sein du gouvernement.

« Il faut savoir que le projet de nomination d’un membre du gouvernement est authentifié par le visa du premier ministre. Elle a tenté de le contourner. Ce n’est pas la première fois que cette dame défie l’autorité du chef du gouvernement. J’espère que cette fois-ci, elle va tirer la leçon de ce désaveux» conclut notre source.

Décision PM contre Ketcha Courtes (c) Primature
Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique