Cameroun – Sérail : le président Paul Biya envoie le Général d’armée Ngambou Esaïe à la retraite, le ministre Paul Atanga Nji, boit du petit-lait.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 05-Jul-2023 - 18h43   34355                      
33
Le président Paul Biya, chef des Armées lors d’une cérémonie au quartier général a Yaoundé Facebook
Moins d’une semaine après sa prise de bec avec le ministre de l’administration territoriale, Paul Atanga Nji, au sujet d’une tentative de schisme au sein de l’Eglise évangélique du Cameroun (EEC), le Général de brigade, Esaïe Ngambou, est admis en deuxième section.

 

Le président de la République, Paul Biya, a signé ce mercredi 5 juillet 2023, un décret portant admission en deuxième section (retraite), du Général de brigade Esaïe Ngambou.

Bien évidemment, le Chef de l'Etat, chef des armées, n'a pas dévoilé les raisons pour lesquelles il a envoyé l'officier général de 75 ans à la retraite.

Cette décision tombe au lendemain de l'apparition sur les réseaux sociaux, d'une vidéo dans laquelle Esaïe Ngambou a laissé éclater sa colère contre le ministre de l'administration territoriale. Ce dernier a refusé de donner son onction pour la création de l'Église évangélique du Cameroun décentralisée (EEC-D) dont le général d'armée fait partie des fidèles.

Le ministre Paul Atangana Nji, a jugé ce schisme illégal en expliquant dans un communiqué que les autorisations d'associations religieuses caractérisées de la compétence exclusive du président de la République.

Le ton du communiqué du membre du gouvernement a fait sortir de ses gonds, Esaïe Ngambou, membre de l'EEC-D.

«J'ai suivi avec beaucoup d'intérêt, la correspondance du ministre de l'administration territoriale. Vous voudriez bien lui dire que dans un problème où un général de division a mis son nom, il ne saurait me traiter d'individu sans foi ni loi. Nous ne voulons pas la guerre dans ce pays. Donc, je conserverais qu'avec le tact que je vous connais (s'adressant à son pasteur), vous pourriez attirer son attention sur les envolées lyriques qu'il utilise à l'endroit des citoyens ordinaires. On ne m'a jamais traité de cette manière. Il ne faut pas exagérer » a réagi l'officier supérieur au cours d'un culte. Selon une source Cameroun-info. net à la présidence de la République, Paul Biya n'a pas apprécié cette réaction de l'officier général. Il a donc décidé, ce mercredi, de l'éloigner des casernes.

Décret chef de l'État concernant le Général Esaïe Ngambou(c) Préc
Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique