Cameroun: Un bureau du lycée bilingue d’Ayos (région du Centre) incendié

Par Patrick J. POLLE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 03-Jun-2023 - 05h21   8905                      
0
Incendie lycée bilingue d'Ayos
À s’en tenir aux informations fournies par des personnes vivant près de cet établissement d’enseignement secondaire du département du Nyong et Mfoumou, l’incendie survenu dans la nuit du 1er juin 2023 serait l’œuvre criminelle d’une dizaine d’élèves.

Selon un habitant de la ville vivant près de cette école que nous avons pu joindre au téléphone, c’est autour de 22 heures que l’incendie a été constaté. Selon lui, ce serait des élèves de ce lycée qui ont mis le feu au bureau des conseillers d’orientation de leur école. « Une bouteille d’essence a été retrouvée à proximité du lieu de l’incendie (…) avant cela une dizaine d’élèves trainaient en tenue de classe et faisaient du vacarme autour du lycée, c’est après que mes voisins et moi avons fait le lien d’autant plus qu’au moment où il fallait éteindre le feu tous ses élèves en tenue de classe quelques minutes auparavant n’étaient plus présents » rapporte-t-il.

D’après des personnels de l’établissement qui sont consternés par cette situation, la majorité des bulletins des élèves de l’année scolaire actuelle, diverses pièces et le mobilier du bureau visé sont partis en fumée. L’intervention des populations, alertées par les flammes, a permis de circonscrire l’incendie qui n’a pas atteint d’autres locaux parmi lesquel celui où sont stockées les copies des candidats au baccalauréat qui a débuté le 29 mai. Ledit examen a pu se poursuivre à Ayos ce 2 juin sans aucun incident nous a assuré un cadre de la délégation départementale des enseignements secondaires du Nyong et Mfoumou.

L’identité formelle des auteurs de ce forfait ni leurs motivations ne sont pour le moment connu. Une réunion de crise présidée par le sous-préfet d’Ayos s’est tenue en début de journée en présence des forces de maintien de l’ordre. Aucune communication officielle n’a été faite à sur le sujet à l'issue de celle-ci toutefois une souce nous apprend qu’une enquête a été ouverte et il a été demandé de renforcer la sécurité dans les écoles qui abritent les examens en cours et à venir.

Ayos est une commune de la région du Centre situé à 136 km de la capitale politique Yaoundé. La localité avait déjà fait les choux gras de l’actualité en lien avec le milieu scolaire en janvier 2020. À l’époque, la sous-préfet Mireille Sandrine Ngo Mbey avait eu une altercation avec un enseignant de philosophie, Steve Ondoua Samba, à qui elle avait assené une gifle devant ses élèves.

Auteur:
Patrick J. POLLE
 @
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique