Cameroun - Urgent: Au bout d’un long suspense au Tribunal militaire, Jean Pierre Amougou Belinga et Cie sont encore retournés au SED pour la suite de l’enquête liée à l’assassinat de Martinez Zogo.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 24-Feb-2023 - 02h57   31182                      
55
Devant Tribunal militaire de Yaoundé Paul chouta
Arrivés au Tribunal militaire vers 15h30 le jeudi 23 février 2023, les présumés commanditaires et assassins du journaliste lanceur d’alerte Martinez Zogo, sont retournés aux premières heures de ce vendredi 24 février vers 1h30 au Secrétariat d’Etat à la défense (SED) où ils sont gardés à vue depuis environ une vingtaine de jours.

La trentaine de personnes interpellées dans le cadre de cette affaire dont Jean Pierre Amougou Belinga ont passé environ dix heures d'horloge au tribunal militaire. Le commissaire du gouvernement a auditionné les accusés en présence de leurs avocats.

A l'extérieur du bâtiment effrayant au quartier Ngoa Ekelle, les proches des mises en cause, des curieux et des hommes et femmes de médias sont venus en nombre. Après avoir maintenu tout ce monde en alerte pendant des heures, le commissaire du gouvernement a décidé de renvoyer pour la seconde fois, Jean Pierre Belinga et Cie au SED. Les motifs de cette décision n'ont pas encore été divulgués. La première fois, le 14 février 2023, le Commissaire du gouvernement avait renvoyé les accusés au SED pour complément d'enquête.

Rappelons qu'il revient à ce Commissaire du gouvernement de décerner des mandats de dépôt pour la prison ou alors d'élargir les accusés…

Devant Tribunal militaire de Yaoundé (c) Paul chouta
Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique