Cameroun - Agriculture: La campagne cacaoyère 2020-2021 officiellement lancée

Par Béatrice KAZE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 14-Sep-2020 - 09h57   819                      
0
Cacao Camerounais Archives
Le lancement de cette nouvelle saison a eu lieu le 11 septembre 2020 à Yaoundé. C’était au cours d’une cérémonie présidée par le ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana.

La campagne cacaoyère 2020-2021 est sur les rails. Cette nouvelle saison a été lancée le 11 septembre 2020 à l’hôtel de ville de Yaoundé. La cérémonie y relative était présidée par le ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, qui a placé cette campagne cacaoyère 2020-2021 sous le triptyque «vigilance - confiance - résilience».

En raison de la crise sanitaire actuelle marquée par la pandémie du coronavirus, la cérémonie officielle s’est tenue à Yaoundé pour la première fois depuis 2016. En lieu et place des discours, la formule des échanges a été privilégiée.

Ainsi, à l’issue des débats, on a appris que l’amélioration de la qualité des fèves de cacao «est le seul gage de l’accroissement de la compétitivité sur le marché international et aussi de la garantie d’un meilleur prix. Cela passe par la promotion de l’excellence qualitative, c’est-à-dire l’adoption d’une politique unanime de traitement du cacao entre la récolte et la post-récolte», peut-on lire dans les colonnes du quotidien Le Messager édition du 14 septembre 2020.

Séance tenante, le ministre de l'Agriculture et du Développement Rural,Gabriel Mbairobe, a fait savoir qu'une opération de recensement des producteurs est en cours sur l'ensemble du territoire national. Aussi, des efforts sont-ils faits pour relever la quantité de la production de même qu'un point d'honneur est mis sur la transformation locale, apprend-on.

Au cours de cette cérémonie, l’Office national du Cacao et du Café (ONCC) a révélé que la production nationale commercialisée de la campagne 2019- 2020 a connu une baisse de 14 633 tonnes par rapport à la campagne précédente. «On est donc passé de 264 253 tonnes en 2018-2019 à 257 151 tonnes en 2019-2020. Les principaux acteurs imputant cette contre-performance à la crise sécuritaire dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, aux changements climatiques peu favorables et aussi à la crise du Coovid-19 qui a paralysé le déploiement dans les bassins de production», lit-on.

S’agissant des prix, lors de la dernière campagne, la situation sur les marchés mondiaux s'est répercutée sur la filière au Cameroun. Les ratios représentant la part du prix FOB versés aux planteurs ont varié entre 56,78% et 92,35%. Le prix maximum payé au producteur était 1300 FCFA/kg contre 1270 FCFA la campagne 2018-2019. Et le prix minimum enregistré en début de campagne était 700 FCFA/kg contre 650 la campagne précédente, précise Le Messager.

Ont également pris part à cette cérémonie, Michel Arrion, le Directeur exécutif de l’Organisation internationale du Cacao (ICCO), le gouverneur de la région du Centre ainsi que les présidents du Conseil interprofessionnel du Cacao et du Café (CICC) et de l’Office national du Cacao et du Café.

Auteur:
Béatrice KAZE
 @T_B_A
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique