Cameroun - Budget 2017: Le prix du timbre communal pourrait passer de 200 FCFA à 600 FCFA

Par Géraldine IVAHA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 24-Nov-2016 - 12h49   52619                      
7
Timbre communal Archives
Cette augmentation de 400 FCFA fait partie des mesures prises par le Gouvernement dans le projet de loi de Finances 2017. La soumission à l’impôt sur les sociétés et à la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) des locations meublées à usage domestique sont également prévues.

Si le projet de loi de Finances déposé à l’Assemblée Nationale est validé et promulgué par le Président de la République, le timbre communal devrait passer de 200 FCFA à 600 FCFA, soit 400 FCFA de plus à débourser par les populations camerounaises. Ce nouveau tarif est valable pour les papiers sous format A4. Il devrait passer de 400 FCFA à 1000 FCFA pour les papiers sous format supérieur.

D’après La Nouvelle Expression du jeudi 24 novembre 2016, le document qui est toujours en cours d’étude par les Députés prévoit également «la soumission de l’impôt sur les sociétés et à la TVA des locations meublées à usage d’habitation». Tout comme une taxe de séjour variant entre 5 000 FCFA et 500 FCFA par nuitée, selon le nombre d’étoiles de l’établissement. Le Gouvernement voudrait aussi instituer des droits d’accises spécifiques sur les boissons contenues dans les emballages non retournables, en vue de la protection de l’environnement.

«Au plan fiscal, les évolutions sont concentrées essentiellement sur l’amélioration du climat des affaires pour consolider notre relance économique, une meilleure mobilisation des ressources par le biais de nouvelles pistes d’élargissement de l’assiette de l’impôt et de sécurisation des recettes fiscales», peut-on lire dans la proposition de loi de Finances 2017.

Il est alors question pour le Gouvernement de «faire face aux conséquences de double choc pétrolier et sécuritaire, en prenant en compte l’entrée en vigueur de l’Accord de Partenariat Economique (APE)». Bref, il s’agit d’améliorer la compétitivité de l’économie camerounaise.

Le projet de loi de Finances 2017 vise également la promotion de l’agriculture, de la pêche, du secteur boursier, l’éducation, la santé, l’octroi d’avantages fiscaux et de l’emploi jeune.

Auteur:
Géraldine IVAHA
 @givahaCIN
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique