Cameroun - Construction de la route Mora-Dabanga-Kousseri: Le ministre des Travaux publics Emmanuel Nganou Djoumessi rassure sur la sécurité

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 05-Mar-2018 - 16h24   2621                      
0
Le ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, face à la presse - 14/02/2017 MINTP
Le ministre camerounais des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, a relancé, le 1er mars 2018 à Kousséri, dans la région de l’Extrême-Nord, les travaux de construction de la route Mora-Dabanga-Kousséri, sur un linéaire de plus de 200 kilomètres.

Ce chantier, qui avait débuté par la construction du tronçon Mora-Dabanga, avait par la suite été interrompu, le 16 mai 2014, à la suite d’une attaque de la base-vie de la société chinoise Sinohydro, alors chargée d’exécuter les travaux.

Cette attaque menée par des terroristes de Boko Haram s’était soldée par l’enlèvement de 10 employés de la société susmentionnée, lesquels employés, tous des Chinois, avaient par la suite été libérés, après d’âpres négociations conduites par les autorités camerounaises.

Aussi, pour la reprise et la conduite des travaux en toute sécurité, le gouvernement camerounais, sur autorisation de la Banque mondiale, principal pourvoyeur de fonds de ce projet, a-t-il confié les travaux au génie militaire, une unité spécialisée de l’armée, qui devra livrer le chantier dans 24 mois.

«Le président de la République a mis en place tout un dispositif sécuritaire d’accompagnement, c’est pour cela que c’est le Génie militaire qui est déployé. C’est un corps militaire, je l’ai dit. Mais à ce Génie militaire, vous avez d’autres éléments de forces de défense et de sécurité, d’où la présence de monsieur le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense lors du lancement des travaux», indique le ministre des Travaux publics dans les colonnes de Cameroon Tribune en kiosque le lundi 5 Mars 2018.

Le membre du gouvernement a également tenu à rassurer sur les capacités du Génie militaire à réaliser un tel ouvrage. «Le Génie militaire n’est pas à son premier exercice. C’est lui qui a réalisé les infrastructures de Bakassi quand cette partie importante de notre pays nous a été rétrocédée. Le Génie militaire construit des marchés dans diverses localités de notre pays. Le Génie militaire a même réalisé la voirie urbaine de Douala ; donc le Génie militaire est un corps de métier qui contribue au développement de notre pays qui a déjà fait ses preuves ailleurs», a-t-il indiqué.

Et d’ajouter: «Et je tiens à rassurer les uns et les autres que les travaux ont déjà commencé et sont d’ailleurs des travaux de bonne qualité, puisque la surveillance de ces travaux est assurée par des missions de contrôle qui ont été recrutées à l’externe ; donc il y a tout un observatoire qui va veiller et garantir la qualité de ces travaux».

Auteur:
Otric NGON
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique