Cameroun - Formation: L’École familiale agricole de Dizangue met sur le marché 14 entrepreneurs agricoles

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 10-Jul-2017 - 23h33   10377                      
2
Un entrepreneur agricole Archives
Il s’agissait de la première promotion de ce centre de formation professionnelle aux métiers de l’agriculture, de l’élevage et de l’artisanat créé en 2014 par la Safacam, avec l’appui de l’Institut européen de la coopération et du Développement (LECD).

Ils sont dans la vingtaine, et maîtrisent désormais les techniques de production du bananier, du manioc, des agrumes, du palmier à huile, ainsi que les techniques d’élevage du poulet de chair, des aulacodes (petits rongeurs), et la production de la porciculture d’engraissement. Eux, ce sont les 14 apprenants sortis il y a quelques jours - après 3 ans de formation - de l’École familiale agricole de Dizangue, dans le Département de la Sanaga-maritime.

«L’école mettant un accent particulier sur la gestion des exploitations, ces jeunes ont aussi bénéficié, outre des compétences techniques, de formations en management, en commerce, etc. De quoi les rendre capables de démarrer une activité agropastorale, même avec des moyens modestes. Ou de transmettre utilement leurs connaissances, comme la jeune Julienne Kilama, 24 ans, qui encadre des populations de son village dans la culture du piment», commente Cameroon Tribune en kiosque ce lundi.

Entre autres articulations, apprend-on, la formation se déroule dans des champs d’expérimentation, lesquels ont été visités par les autorités administratives et des responsables de structures d’accompagnement. Certains d’entre eux ont remis du matériel agricole séance tenante aux meilleurs élèves, et décidé d’apporter un accompagnement à chacun selon son orientation.

Grâce au programme Afop (qui soutient la rénovation de la formation professionnelle agricole au Cameroun) six membres de la cuvée ont décidé de se lancer immédiatement dans la vie active. Quatre autres ont choisi de poursuivre leur formation à l’Institut de formation en entrepreneuriat rural. Deux postulent quant à eux pour la rentrée scolaire 2017/2018 au lycée agricole de Yabassi.

Auteur:
Otric NGON
 @OtricNgonCIN
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique