Cameroun - Impôts: La population fiscale du Cameroun a augmenté de 20% en 4 ans

Par Claude Paul TJEG | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 07-Jul-2020 - 08h54   1150                      
1
Direction Générale des Impôts archives
Cette dernière est passée 89 741 en 2015 à 121 566 en 2019.

D’après des informations fournies par l’administration fiscale camerounaise, il semblerait que cette performance haussière est surtout due à la multiplication, au cours de la période sous revue, des petites et moyennes entreprises. De 2015 à 2019 le nombre de contribuables est passé 1 500 à 15 000 dans ce seul secteur. «Ce qui a donné lieu à la création en 2018, dans les dix régions du pays, de nouveaux centres régionaux des impôts dans les régions du Centre et du Littoral», renseigne le magazine Investir au Cameroun.

Toutefois, relativise l’administration fiscale, les chiffres sus-évoqués pourraient être encore plus conséquents, si le secteur informel, dans sa grande majorité, intégrait le circuit fiscal formel.

«Le secteur informel reste sous fiscalisé au regard de son poids au PIB. Car, le recours aux espèces reste toujours très prégnant dans les transactions commerciales, rendant difficile la maitrise de l’information fiscale. Face à cette situation, il est prévu dans les années de renforcer le système d’identification fiscale, afin d’élargir davantage l’assiette fiscale», soulignent nos confrères.

Mais en attendant, les autorités en charge du recouvrement fiscal ont déjà planché sur une solution palliative. Il s’agit du mécanisme de retenue à la source, qui «permet d’effectuer des prélèvements à l’occasion des transactions monétaires réalisées par les entreprises du secteur informel auprès des grandes entreprises. Ce dispositif permet de mobiliser chaque année plus de 50 milliards de FCFA au titre de précomptes et acomptes sur les contribuables du secteur informel», révèle le magazine suscité.

 

Auteur:
Claude Paul TJEG
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique