Cameroun - Patronat: Christophe Eken entame son 4e mandat à la tête de la Chambre de Commerce

Par Frédéric NONOS | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 24-Sep-2020 - 17h44   2175                      
1
Christophe Eken archives
Il a été officiellement installé dans ses fonctions ce 24 septembre 2020 à Douala.

Reconduit par décret présidentiel à la tête de la Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA), Christophe Eken entame son 4e mandat de quatre ans comme président de cette chambre consulaire, après le plébiscite de sa liste au scrutin du 7 juillet 2020. Il a officiellement été installé dans ses fonctions ce 24 septembre 2020 à Douala par le ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement Technologique, Gabriel Dodo Ndoke.

Opérateur économique, promoteur de projets dans le secteur de la transformation du manioc, Christophe Eken devra reformer la plus vieille (1921) organisation patronale du Cameroun, qui regroupe près de 95% des Petites et moyennes entreprises (PME) du pays. Il devra notamment moderniser cette institution et la rapprocher davantage des entreprises. Car son efficacité est questionnée  par les operateurs économiques eux-mêmes et par des organismes internationaux tels que le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).

L’organisme onusien recommande d’ailleurs sa privatisation. Dans son rapport sur l’«Evaluation du financement du développement (EFD) au Cameroun», rendu public au premier trimestre 2020, le PNUD regrette que «la portée et l’audience de la CCIMA restent limitées du fait qu’elle est un organisme public., Ce qui ne lui permet pas d’être reconnue comme structure paritaire par les opérateurs économiques, d’autant plus qu’il existe d’autres regroupements d’affaires qui semblent assumer les missions, tels que le Groupement inter-patronal du Cameroun créé depuis 1957».

Des défis qui interpellent Christophe Eken et dont les premiers résultats de sa mandature qui s’achèvera en 2024, seront déjà attendus dès 2021 lors de la célébration du centenaire de la CCIMA.

Auteur:
Frédéric NONOS
 @t_b_a
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique