CEMAC - Banques: Selon un rapport de la BEAC, le Cameroun concentre 60% des prêts bancaires

Par Béatrice KAZE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 24-Apr-2019 - 15h45   1611                      
2
Le siege de la Beac a Yaounde Archives
Les établissements de crédit ont accordé 2887 milliards de FCFA sur un total dans la sous-région de 4797 milliards FCFA entre juillet et décembre 2018.

La Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC), vient de publier son dernier rapport. Le document indique que le montant des nouveaux financements bancaires accordés entre le 1er juillet et le 31 décembre 2018 s’est établi à près de 4 797 milliards de FCFA dans la zone CEMAC. «Une somme en hausse de près de 297 milliards par rapport au 1er semestre 2018, soit une augmentation de 6,59 %», rapporte le quotidien Le Jour édition du 24 avril 2019.

Le journal qui s’appuie sur des informations publiées par le site investir au Cameroun, relève que dans ce rapport de la BEAC, «l’on note que la concentration de la production demeure forte autour de deux pays dont les établissements de crédit ont accordé près de 87 % des nouveaux prêts enregistrés sur la période: le Cameroun avec 2 887 milliards de FCFA (60 %) et le Gabon avec 1 302 milliards de FCFA (27 %). Les banques implantées au Congo et au Tchad arrivent ensuite, avec respectivement 7 % et 3 % de part de marché. La part des banques localisées en RCA se maintient à 1 %, tandis que celle des banques de Guinée équatoriale représente 2 % du total de la zone».

Au second semestre,  l’essentiel des nouveaux crédits est accordé par les banques. «Elles concentrent près de 99,33 % de part de marché représentant un montant de 4 465 milliards de FCFA. L’activité des établissements financiers non bancaires demeure résiduelle. Les sept établissements de ce type en activité dans la sous-région ont accordé 32 milliards de nouveaux prêts, soit seulement 0,67 % de part de marché», lit-on.

 Cette évolution au second semestre est liée notamment à l’accroissement saisonnier de l’activité de crédit due aux fêtes de fin d’année et aux crédits scolaires. «La BEAC note en effet que dans l’ensemble de l’année, on enregistre un recul de la production de crédits par rapport à 2017. Au total, le cumul des crédits mis en place en 2018 s’élève à 9 297 milliards de FCFA contre 9 897 milliards un an plus tôt, soit un retrait de 6,07 % », conclut Le Jour.

Auteur:
Béatrice KAZE
 @T_B_A
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique