Cameroun: Deux accords de prêt d’un montant de 90,8 milliards FCFA signés hier mardi 20 septembre 2022 à Yaoundé, avec la Banque africaine de développement

Par Jean Daniel OBAMA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 21-Sep-2022 - 07h54   2593                      
6
Yaounde archives
Les fonds sont destinés à la mise en œuvre du projet d’aménagement de routes de désenclavement de la zone portuaire et industrielle de Kribi (région du Sud) et le projet complémentaire d’assainissement pluvial de Yaoundé (PCADY).

Alamine Ousmane Mey, ministre de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire (Minepat) a signé hier mardi 20 septembre avec Serge N’Guessan, directeur général de la BAD pour l’Afrique Centrale, deux accords de prêt d’un total de 90,8 milliards FCFA, pour le financement de deux projets de développement.

Soit 75 milliards FCFA pour le Projet d’aménagement des routes de désenclavement de la zone industrielle et portuaire de Kribi (PARZIK) et 15,8 milliards FCFA pour le Projet complémentaire d’assainissement pluvial de la ville de Yaoundé (PCADY).

Pour ce qui est premier projet dont le but est de contribuer à l’amélioration du système de transport à travers l’optimisation du fonctionnement du complexe industriel et portuaire de Kribi dans la région du Sud et le l’intégration sous-régional, il va permettre la réhabilitation de la route Edéa-Kribi (110km), l’aménagement de la voie expresse Lolabé-Campo (39km), l’aménagement d’une liaison viable de 50km permettant une interconnexion entre le port de Kribi et plusieurs agro industries.

Avec la phase complémentaire du PCADY dans la lutte contre les inondations, l’on devrait s’attendre à réduction de la fréquence de ces débordements d’eau, notamment au centre-ville de Yaoundé, avec la construction d’un bassin d’écrêtage des crues et une meilleure gestion des déchets solides.

Ce projet sera également soutenu par un don du Fonds pour l’environnement mondial d’une enveloppe de 5,8 milliards FCFA, qui devra servir à financer des études pour la nouvelle décharge d’Ongot à Yaoundé et les travaux de construction d’un centre de traitement des déchets de classe 1 à Ngombé, dans la ville de Douala, capitale économique du pays.

Jean Daniel Obama

 

 

Auteur:
Jean Daniel OBAMA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique