Cameroun: La Caisse stabilisation des prix des hydrocarbures (CSPH) va construire un centre emplisseur de gaz domestique dans la vile de Bamenda (Nord-Ouest)

Par Jean Daniel OBAMA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 07-Nov-2022 - 15h16   6889                      
1
Gaz domestique archives
Il s’agit d’un investissement d’environ 6 milliards FCFA, pour une unité de stockage et enfûtage d’une capacité projetée de 200 tonnes métriques (TM), pouvant permettre de remplir 1 000 bonbonnes par jour.

La cérémonie de pose de la première pierre de ce projet étalé sur 24 mois, a eu lieu samedi 05 novembre dernier dabs la ville de Bamenda région du Nord-Ouest. C’est Gaston Eloundou Essomba, ministre de l’Eau et de l’énergie (Minee) qui a présidé la cérémonie, entant que représentant du Premier ministre Joseph Dion Ngute, chef du gouvernement.

Dans le détail, informe le quotidien gouvernemental Cameroon Tribune de ce lundi 07 novembre 2022, le centre emplisseur de Bamenda est un projet de la Caisse de stabilisation des prix des hydrocarbures (CSPH). Il est estimé à environ 6 milliards FCFA et destiné à faciliter l’accès du butane dans la région du Nord-Ouest et réduire considérablement le prix actuel.

En effet, le butane utilisé dans la région du Nord-Ouest, provient de la ville de Bafoussam (région de l’Ouest) et est vendu à une moyenne de 8 500 FCFA, contre 6 500 FCFA homologués pour la bouteille de 12,5kg. En cause, informe toujours Cameroon Tribune, les coûts de transport entre les deux régions, exacerbés par le mauvais état de la route entre Babadjou (région de l’Ouest) et Bamenda, entre autres raisons.

De plus, avec la crise sécuritaire qui sévit dans cette partie du pays et la pénurie que l’on enregistre sur l’ensemble du territoire actuellement dans l’approvisionnement en gaz domestique, la bonbonne coûte entre 1 0000 FCFA et 15 000 FCFA dans la ville de Bamenda. La construction de ce centre emplisseur, troisième du genre dans le portefeuille de la CSPH après Maroua dans la région de l’Extrême-Nord (105 TM) et Bertoua dans la région de l’Est (100 TM), devrait, selon Gaston Eloundou Essomba, générer entre 1 000 et 1 500 emplois directs et indirects.

Le membre du gouvernement a indiqué lors de la pose de la première pierre qu’en dehors de rapprocher le gaz des populations du Nord-Ouest, le gouvernement va également donner du travail décent aux fils et filles de cette région, qui en ont la qualification.

Jean Daniel Obama

Auteur:
Jean Daniel OBAMA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique