Cameroun: L’usine d’assemblage des tracteurs d’Ebolowa rétrocédée au Ceneema

Par Jean Daniel OBAMA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 20-Jul-2022 - 19h15   5297                      
4
Tracteurs d'Ebolowa Archives
Une nouvelle cargaison d’engins d’une valeur de 42 milliards FCFA sera bientôt livrée sur le site, au profit du Centre national d’études et d’expérimentation du machinisme agricole.

«Le Minepat (ministère de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire) est en train de nous rétrocéder l’usine d’assemblage des tracteurs d’Ebolowa, avec les pools régionaux qu’il avait déjà construits dans certaines régions. Dans les prochains jours, il y aura des missions conjointes sur le terrain pour faire l’inventaire de ce qui s’è trouve, pour que la rétrocession commence».

Ces propos sont de Caroline Mebande Abate, directeur général du Centre national d’études et d’expérimentation du machinisme agricole (Ceneema), au sortir de la 29ème session du conseil d’administration de ladite structure, tenu le 29 juin 2022 à Yaoundé. Le Ceneema va également poursuivre le suivi de la fabrication des futurs engins que va abriter le site d’Ebolowa. Après la convention signée entre les gouvernements camerounais et indien pour l’usine d’assemblage des tracteurs à Ebolowa dans la région du Sud, pour la première phase de ce projet, Caroline Mebande Abate a précisé à la presse que cette deuxième phase n’aura pas 1 000 tracteurs mais plutôt 236 tracteurs de grande capacité.

Cette nouvelle cargaison sera constituée de bulldozers, niveleuses, camions, porte chars, camions-ateliers qui sont des équipements évalués selon la DG du Ceneema à 42 milliards FCFA. Ces équipements seront livrés non seulement sur le site d’Ebolowa, mais également sur les sites déjà existants, avant d’être redistribués dans les différents pools d’engins que le conseil d’administration du Ceneema veut créer à travers le pays.

Lors des travaux de la 29ème session du conseil d’administration de ladite structure, les responsables du Ceneema ont aussi indiqué que ces pools de mécanisation permettent de rapprocher le service des usagers, donc d'avoir un certain nombre d'engins proche des bassins de production. Ce qui va réduire le coût des prestations car, la distance augmente avec le coût du carburant qui est facturé. Les pools d'engins permettent aussi d'avoir un temps de réaction ou de réponse très court aux besoins des usagers.

Actuellement comme pools de mécanisation, le Ceneema compte ceux de Lagdo (Nord), Foumbot (Ouest), Santa (Nord-Ouest), Nkongsamba (Littoral) entre autres. Les documents de rétrocession sont déjà signés, reste à faire l’audit du matériel présent sur le site d’Ebolowa. Pour mémoire, en termes d'intervention, le Ceneema a labouré pour plus 5 000 hectares en 2021 à Yagoua (région de l’Extrême-Nord) pour la Société pour l'expansion et la modernisation de la riziculture à Yagoua (Semry), près de 8000 hectares entre novembre 2021 et avril 2022.

Jean Daniel Obama, CIN

Auteur:
Jean Daniel OBAMA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique